FAQ Pompes à chaleur

 

Quel est le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur ?


  • Chauffage : Capter de l’énergie d’un environnement extérieur afin de la restituer dans un local à chauffer.
  • Rafraîchissement : A l’inverse, on peut utiliser le système pour extraire les calories d’un local, afin de le rafraîchir, et les rejeter vers l’extérieur.

 

 

Quel est l’impact écologique d’une Pompe à chaleur?

 

Choisir de se chauffer avec une pompe à chaleur performante, c’est faire le choix d’une énergie non polluante et respectueuse de la nature. Aucune énergie fossile n'est utilisée, aucun rejet de CO2 dans l’atmosphère. En minimisant l’impact sur la planète, l’environnement est préservé.

 

 

Les types de PAC : Géothermie, Hydrothermie et Aérothermie 

 

3 sources d’énergie possibles :

 

  • la chaleur est puisée dans la terre, le sol : on parle de géothermie.
  • la chaleur est puisée dans l’eau, nappe phréatique ou cours d’eau: on parle d’hydrothermie.
  • la chaleur est puisée dans l’air : on parle d' aérothermie.

 

SoGreen vend et installe des PAC aérothermiques principalement.


2 types de diffusion possibles :

 

  • air : la chaleur est diffusée via des ventilo-convecteurs qui brasse l’air présent dans une pièce en le réchauffant
  • eau : de l’eau chauffée circule dans des radiateurs ou un plancher chauffant.

 

 

Qu'est ce que le COP d'une pompe a chaleur ?

 

Le COP est le coefficient de performance d'une pompe à chaleur (PAC) qui sert à déterminer le rendement de votre appareil. Il se calcule en divisant la puissance calorifique restituée par rapport à la puissance absorbée (électrique). Prenons l'exemple d'une pompe a chaleur (PAC) restituant 10 kW à l'installation de chauffage et absorbant environ 2 kW d'électricité. Le COP de cette pompe à chaleur est donc de 5. Plus le COP d'un appareil est élevé, plus sa consommation d'électricité est faible. On considère qu'une pompe à chaleur (PAC) est performante à partir d'un COP de 3.

 


Quels sont les avantages d'une pompe à chaleur air/air ?

 

  • la pompe à chaleur air / air évite les déperditions : en réchauffant directement l'air présent dans les pièces.
  • température constante dans toute la pièce, choix de température par les habitants.
  • la pompe a chaleur air / air assainit l'atmosphère en installant des filtres dans les splits des échangeurs, contre les acariens, les pollens ou la cigarette.
  • la pompe à chaleur air / air est réversible, elle rafraîchit la maison l'été et la chauffe l'hiver !
  • pas besoin de radiateurs.
  • très peu d'entretien.
  • ne nécessite pas de gros travaux.

 

 

Quels sont les avantages d'une pompe à chaleur air/eau ?

 

  • fonctionne en mode chauffage (hiver) et rafraîchissement (l'été, plancher chauffant).
  • facile à installer, possibilité de bénéficier de l'eau chaude sanitaire.
  • idéal pour les petits terrains et facile à mettre en œuvre car ne demande pas de surface de captage.
  • Possibilité de raccorder sur des radiateurs existants

 


Quels sont les avantages d'une pompe à chaleur eau/eau ?

 

  • une température constante de la nappe phréatique (environ 10 °).
  • un haut rendement de ce type de pompe quelque soit la température extérieure.
  • production d'eau chaude pour le chauffage mais également d'eau chaude sanitaire (ECS).
  • cout d'exploitation très faible.

 


La pompe a chaleur est-elle encore utilisable lorsque la température extérieure est négative ?

 

Oui, la pompe à chaleur (PAC) peut être utilisée. Les pompes à chaleur (PAC) sont techniquement utilisables jusqu'à des températures extérieures de -10 (allant même jusqu'à -20°C pour les plus performantes). En cas de températures très basses, la pompe à chaleur peut ne plus répondre aux exigences de chauffage qui lui sont demandées. Il faut donc prévoir un appoint thermique capable de prendre le relais en période de grand froid.

 

 

Peut-on remplacer une chaudière par une pompe à chaleur ?

 

Auparavant, il est nécessaire de faire un diagnostic thermique de la maison par un professionnel.
Aujourd’hui, on peur remplacer une chaudière par une pompe à chaleur à haute température qui produit de l’eau chaude à 65°C même par des températures extérieures très basses (-15°C). Il sera nécessaire d’ajouter un ballon tampon sur l’installation existante pour éviter les problèmes de débit d’eau et de régulation sur les radiateurs.

 


La pompe à chaleur aérothermique nécessite-t-elle une maintenance importante ?

 

Au contraire d’une installation traditionnelle gaz ou fioul, la maintenance est plus facile, avec une usure bien moins importante.

 


Quelle est la durée de vie d’une Pompe à Chaleur ?

 

La durée de vie d’une pompe à chaleur est en moyenne de plus de 15 ans, sous réserve que le matériel ait été installé par un professionnel et contrôlé via un contrat de maintenance.

 

 

Que signifie la technologie « inverter » ?

 

Grâce à cette technologie on obtient une économie d’énergie, puisque la capacité du compresseur varie en fonction des besoins thermiques, et une amélioration de las sensation de confort parce que la température désirée est atteinte plus vite. Le système permet d’atteindre la température désirée dans la pièce 15% plus vite que les modèles traditionnels et évite les oscillations de température en améliorant la sensation de confort. Aussi, le système supprime les pics de démarrage du compresseur en modulant son nombre de tours. On parvient à une économie d’énergie supérieure de presque 50% à celle des modèles traditionnels.





FAQ Photovoltaïque


Le photovoltaïque, comment ca marche?


L’effet photovoltaïque est obtenu par absorption des photons dans un matériau semi-conducteur qui génère alors une tension électrique. Les cellules photovoltaïques produisent du courant continu à partir du rayonnement solaire.

Un onduleur transforme le courant continu (DC) en courant alternatif (AC),réinjecté sur le réseau électrique ou pour utilisé directement par votre propre consommation.

L’électricité produite par votre installation photovoltaïque est soit consommée sur place (mécanisme de la compensation), soit injectée sur le réseau (votre compteur réseau tourne à l’envers).

En investissant dans des panneaux solaires photovoltaïques, vous faites un geste pour notre planète.
Chaque MWh produit par vos panneaux permet d’éviter l’émission de 456 kg de CO2.

Plus d’infos : www.ef4.be

 


Quelle est la durée de vie des panneaux photovoltaïques?

 

Tous les fabricants des panneaux solaires que nous installons garantissent un rendement minimum de 90% après 10 ans et de 80% après 25 ans. Toutefois, après cette période, votre installation continuera à produire de l’électricité : les panneaux photovoltaïques ont une durée de vie moyenne de plus de 30 ans. En outre, les panneaux photovoltaïques ne demandent que peu, voire pas du tout d’entretien. La garantie pour l’onduleur est de 10 ans. La durée de vie de l’onduleur est estimée à plus de 100.000 heures de fonctionnement, soit environ 25 ans.

 

 

De quel entretien mes panneaux photovoltaïques ont-ils besoin?

 

Les panneaux photovoltaïques n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien. En effet, grâce à leur position inclinée, ils sont autonettoyants. Pour maintenir un rendement optimal, nous vous recommandons néanmoins de nettoyer vos panneaux tous les 2 à 3 ans. A votre demande SoGreen pourra venir faire l’entretien nécessaire de votre installation solaire.

 

 

Quel est la production d’un panneau photovoltaïque?

 

Le rendement des panneaux photovoltaïques est exprimé en Watt crête, abrégé en Wc. Le facteur de conversion pour passer des Wc en kWh est en moyenne de 0,85 (en fonction de la situation de votre habitation). Cela signifie que pour 1000Wc, vous pouvez vous attendre à un rendement de 850kWh (sur un an). L’orientation et l’angle d’inclinaison optimaux pour notre région sont 35° plein sud. Des écarts par rapport à ces valeurs optimales peuvent entraîner des rendements plus faibles. SoGreen tiendra évidemment compte de ces paramètres lors de la réalisation d’un devis et d’une étude de rentabilité de votre projet.

 

 

De combien de panneaux photovoltaïques ai-je besoin pour couvrir l’ensemble de la consommation électrique de ma maison?

 

Un panneau photovoltaïque de 250 Wc produit 213 kWh par an. Si vous consommez 3000 kWh par an, vous auriez donc besoin de 3000/213 = 14 panneaux de 250 Wc. Pour vous donner une idée de la surface que cela représente : un panneau a une surface de 1,6 m². Dès lors, 1,6 m² x 14 panneaux= 22,4 m² de surface nécessaire.

 

 

Aurai-je aussi du courant par temps nuageux ?

 

Bien sûr ! Un panneau photovoltaïque fonctionne aussi lorsque le ciel est nuageux. En effet, le système fonctionne aussi grâce au rayonnement indirect et diffus du soleil qui atteint la terre à travers la couverture nuageuse. Autrement dit, les panneaux photovoltaïques sont également rentables en Belgique, et vous récupérerez rapidement votre investissement. Naturellement, le rendement de vos panneaux photovoltaïques sera plus élevé s’ils se trouvent en plein soleil. Il est logique qu’ils produisent plus d’énergie pendant les longues journées d’été que pendant les courtes journées d’hiver. Vos panneaux photovoltaïques fonctionnent même lorsqu’il gèle.

 

 

Des travaux ou adaptations sur ma toiture ou mon réseau électrique sont-ils nécessaires?

 

Dans 9 cas sur 10, la réponse est non. Pour les toits inclinés, les panneaux photovoltaïques sont installés au-dessus des tuiles de votre toiture. Aucune adaptation de la construction du toit ou de l’installation du réseau électrique n’est généralement nécessaire. L’installation sur un toit plat requiert un système de support qui est simplement posé sur le toit. Aucune perforation du toit n’est effectuée.

 

 

Dois-je faire assurer mes panneaux photovoltaïques ?

 

Les panneaux fixes sont généralement couverts par l’assurance incendie de votre maison. Il est recommandé d’informer votre compagnie d’assurance une fois l’installation réalisée.

 

 

Les panneaux photovoltaïques ne vont-ils pas devenir beaucoup moins chers à l’avenir ?

 

La demande en panneaux photovoltaïques augmente considérablement depuis quelques années. Le prix d’une installation placée a réduit de moitié ces dernières années. Les prix vont baisser à l’avenir mais les subventions vont progressivement être réduites, ce qui veut dire que l’investissement va plus ou moins rester identique.

 


Faut-il un permis de bâtir ?

 

Un permis de bâtir n’est jamais nécessaire pour placer des panneaux photovoltaïques sur un toit plat. De même, il y a généralement dispense pour les panneaux photovoltaïques sur toit incliné. Le permis de bâtir n’est nécessaire que pour les installations au sol.

 

 

Puis-je installer des panneaux photovoltaïques sur tout type de toit ?

 

Oui, il existe des pattes de fixation pour les tuiles, les ardoises, la tôle, les panneaux sandwich. Il est impératif que la charpente et la couverture soit en bon état afin de ne pas affaiblir le toit avec le poids des panneaux (+/-20kg). L’installation peut également être réalisée au sol.

 

 

Avec la suppression des Certificats Verts, est-il encore intéressant financièrement d’investir dans une installation photovoltaïque ?

 

Assurément la réponse est oui. Dans de nombreux pays, les subventions pour le photovoltaïque ont été supprimées. La facture annuelle d'électricité d'un ménage à la consommation moyenne pourrait passer d'ici 2030 de 590 euros à 840 euros, soit une hausse de plus de 40 %, indique une étude réalisée par Boston Consulting pour le compte de la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB). Dès lors investir dans une installation solaire est généralement amorti dans une période allant de 7 à 10 ans, et ce, sans aucune subvention. S’équiper d’une installation photovoltaïque est donc un investissement rentable sur le long terme et permet de faire de belles économies.

 

A partir du 1er janvier 2014, le plan QUALIWATT entrera en application en Région Wallonne.

 

 

Qu'est-ce-que le label NRQual ?

 

Afin de redonner confiance aux consommateurs et de leur garantir la qualité de leurs installations, la Wallonie a décidé de soutenir et de promouvoir les entreprises d'installation de systèmes renouvelables qui s'inscrivent dans un processus « qualité » en lançant le label wallon NRQual.

 

Pour les entreprises, se faire labelliser implique des garanties de qualité à plusieurs niveaux :

  • capacité de concevoir une installation : l'entreprise devra remettre au client un dossier reprenant les plans techniques de l'installation, les spécifications techniques des composants utilisés, les calcul de rendements énergétiques, les manuels destinés à l'utilisateur ;

  • capacité de placer un système renouvelable :

- l'entreprise devra compter des installateurs certifiés parmi ses équipes en charge de l'installation des systèmes

- un contrôle sera effectué via des audits aléatoires d'installations placées par l'entreprise labellisée

- l'entreprise labellisée rédigera une déclaration de conformité à l'attention du client confirmant la conformité de l'installation avec les exigences de qualité imposées par le label ;

 

 

 

FAQ Boiler Thermodynamique

 

 

Quel est le gain d’énergie d’un boiler thermodynamique par rapport à un boiler électrique classique ?

 

Les fabricants annoncent des économies allant jusqu’à 70% d’énergie sur le chauffage de votre eau chaude sanitaire. Par précaution, nous tablons sur une économie de 50% par rapport à un boiler électrique, ou une chaudière mazout.

 

 

Est-ce qu’un boiler thermodynamique fait plus de bruit qu’un boiler électrique ?

 

Oui. Les ventilateurs et le compresseur dans la pompe à chaleur émettent un certain niveau sonore. Néanmoins, si le boiler thermodynamique est placé correctement et dans un endroit adapté, l’impact sonore ne sera pas dérangeant pour vous, et sera même inaudible depuis vos pièces de vie.

 

 

Qu’est-ce qui peut influer sur la capacité de production d’eau chaude ?

 

La température extérieure ainsi que la température de consigne pour l’eau chaude influent sur le coefficient de performance d’une pompe à chaleur. Plus la valeur de consigne est élevée et la température extérieure faible, moins bon sera le coefficient de performance.

 

 

Quelle capacité d’eau peut contenir un boiler thermodynamique?

 

Plusieurs volumes d’eau sont disponibles : 150, 200, 270 et 300 litres, voir plus. Il existe donc des chauffe-eau adaptés à toutes les tailles de ménage.

 

 

Ai-je droit à une prime si j’investis dans un chauffe-eau thermodynamique ?

 

Oui, si vous utilisez l’air extérieur comme source de calories. Dans ce cas, la prime à l’énergie de la région wallonne s’élève à 750€.

 


Quel est le système de captation de l’air extérieur ?

 

L’installation de gaines en direction de l’extérieur, et du ventilateur intégré au boiler, permettent de capter l’air extérieur.

 

 

Quel est l’endroit idéal pour le placement d’un boiler thermodynamique ?

 

Vous pouvez le placer dans une buanderie, un garage, un sous-sol, des combles perdues. Les seuls freins sont la hauteur disponible, la résistance du sol et le volume de la pièce.

 

 

Pourrai-je avoir de l’eau chaude à volonté ?

 

Oui. Si la pompe à chaleur n’est pas suffisante pour couvrir des besoins exceptionnels, une résistance électrique peut faire l’appoint nécessaire en énergie.

 

 

Le boiler thermodynamique est-il utilisable en cas de températures négatives ?

 

Oui, les performances des pompes à chaleur sont garanties jusqu’à une température de -5 °C. Ce n’est pas parce que la température est négative qu’il n’y a pas d’énergie récupérable dans l’air…

 

 

Un entretien est-il nécessaire pour un boiler thermodynamique ?

 

Oui, du fait des pièces tournantes (ventilateur et pompes), un entretien est nécessaire pour que le système fonctionne correctement. Un dépoussiérage des échangeurs est également préconisé pour maintenir un bon transfert thermique avec l’air.